— FIGHT, BITCHES!

L'Académie Barychnikov. L'école d'art la plus réputée des États-Unis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Une rencontre à ne pas manquer (Sean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Feuille de personnage
— Relationship :

MessageSujet: Une rencontre à ne pas manquer (Sean)   Mer 20 Avr - 15:07

Que me diriez vous si je vous disais que je me suis réveillais avant que mon réveil ne retentisse? Que c'est un miracle et vous auriez raison de le dire surtout qu'aujourd'hui c'est vendredi donc encore une journée avant le week end. J'allais donc prendre mon survetement et je partis courir histoire de me mettre en forme pour cette journée qui semblait si bien commencer. Je mis alors du bon son sur mon ipod pour me motiver un peu. Je rentrais alors dans la salle de bain dès que j'eus terminé mon petit jogging afin de prendre une bonne douche ma soeur quant à elle était toujours en train de dormir peut être parce qu'elle n'avait pas cour de la journée. Je fonçais alors vers mon dressing pour y prendre un débardeur avec un short en jean que j'assortis à la perfectio avec une paire de balerine. Je laissais mes cheveux bouclés aujourd'hui chose rare pour moi. Je pris mes affaires et je partis direction l'Académie. Lorsque je me garais je vis enfin l'heure qu'il était et j'étais pour dire carrément en retard. Je me mis alors à courir jusqu'à ma salle de cour avant de m'arrêter quelques secondes avant de reprendre mon souffle. Je m'attendais bien à ce que le professeur me fasse une remarque du genre : "Alors Mademoiselle Smith on ne vous pas appris à arriver à l'heure!" ou encore celle ci " Nous ne sommes pas encore en week end Mademoiselle!" Le résultat serait que je serais rouge de honte devant mes camarades. Il faut dire que je suis timide comme fille et je n'aime pas trop me faire remarquer au contraire de mes amis.

J'entrais alors dans la salle la tête baissée avec les quelques bouquins que j'avais dans mes mains. A ma grande surprise le prof n'était pas encore là.Je me mis alors à sourire en quelque sorte victorieuse même si ce n'était dû qu'à la chance. Je regardais alors autour de moi et il ne restait qu'une place vide. Je me dirigeais alors vers celle ci et j'y déposais alors mes affaires. Je regardais alors autour de moi tout le monde hurlait et s'amusait sauf un jeune homme et moi. Je r'egardais alors le jeune homme discrétement. Il était plutôt mignon et assez grand ses cheveux chatains virant dans le chatain foncé étaient assez long pour cacher ses beaux yeux qui était marron verts. Comment je le sais peut être parce que ce n'est pas la première fois que je regardais alors le jeune homme et qu'il me plaisait un peu mais je n'avais pas eus le courage de lui adresser quelques mots. Il était concentré sur un très bon recueil de Baudelaire au point qu'il fit tomber ses affaires par terre. Je me levais alors pour les ramasser tout comme lui et je croisais enfin mon regard d'un air un peu géné. Je lui tendis ses affaires un petit sourire sur mes lèvres avant de retourner à ma place.

"Baudelaire est un très bon poète et une excuse pour faire tomber ses affaires. Enfin je dis ça je ne dis rien. Moi c'est Emleen Smith ou la reine des casses pieds parce qu'il ne faut pas couper la lecture d'un si bon receuil. Tu sais pourquoi il n'y a aucun prof ici?"

Je regardais le jeune homme me disant qu'il n'allait surment pas me répondre alors je regardais droit devant moi avant d'entendre une voix d'homme donc sa voix me répondre e qui me fit sourire à nouveau et tourner mon regard vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Sean Preston Jones

avatar

♦ MESSAGES : 8

MessageSujet: Re: Une rencontre à ne pas manquer (Sean)   Mar 26 Avr - 10:21

Sean se réveilla et baîlla en s'étirant de tout son long dans son lit. Il tourna le regard vers son réveil et se rendit compte que ce dernier sonnera dans 10 min. Il étendit le bras et l'éteignit, décidant qu'il se lèverai maintenant. Le jeune homme n'était pas un gros dormeur et il avait rarement un lourd sommeil. Le moindre petit bruit avait tendance à le réveiller et il en avait fait les frais durant la nuit. Deux chats se battaient sous sa fenêtre l'empêchant de trouver les bras de Morphée. Il s'assit sur son lit et se frotta les yeux avant d'envoyer valser la couverture.

Il se leva et ouvrit le mini-frigo qui se trouvait dans sa chambre. Il s'avala un grand verre de jus d'orange pour se mettre en forme et fila sous la douche où il se lava, se rasa et se brossa les dents. Suite à la douche, il mit sa serviette autour de sa taille et prit son peigne pour coiffer sa tignasse. Avec un peu de mousse il mit quelques mêches sur le visage puis termina de s'habiller
.

Il prépara son sac et prit son bloc où sa nouvelle prenait forme. Il en lut quelques lignes et sourit fier de son travail. Il enfourna tout ça dans son sac qu'il mit sur son dos et sortit de sa chambre. Il descendit les escaliers quatre à quatre et longea le grand corridor de l'Académie avant d'arriver dans sa salle de classe. 3 filles, habillées avec des jupes étaient déjà arrivées. Elles ne lui prêtèrent pas la moindre attention et abandonna l'idée de les saluer avant même d'y penser. Si sa meilleure amie avait été là, elle se serait sûrment moquée de lui et lui dirait que c'est un trouillard. D'après ce que la demoiselle à la jupe la plus courte racontait, le prof était coincé dans un bouchon car un gros accident avait eu sur une départementale. Il décida d'attendre en se plongeant dans "les fleurs du mal" de M. Baudelaire.

Beaucoup de monde arrivèrent mettant le souk dans la classe. Impassible, il était très concentré sur son poème préféré "les femmes damnées". Une jeune fille brune passa près de lui et il sentit l'odeur de mûre sauvage. Il s'assit un peu mieux sur sa chaise et envoya son sac valser par terre. Il étouffa un juron et se leva mais la jeune brune qui sentait la mûre sauvage s'occupait déjà de ranger ses affaires.

Merci, tu n'étais pas obligée de te déranger.

La jeune fille le regarda de ses yeux bruns et il lui sourit. Il reprit son bouquin lorsqu'elle prit la parole. Il sourit à nouveau et se tourna vers elle.

Baudelaire est certes un très bon poète mais il ne sera jamais plus intéressant qu'une demoiselle appelée Emleen. Désolé, je suis le roi des phrases pourries... je m'appelle Sean, Sean Preston.

Il sourit, un peu mal à l'aise à la fameuse Emleen. Il l'avait croisé de nombreuses fois sur le campus mais n'avait jamais osé venir l'aborder.

Et bien d'après l'une de ces trois filles, le prof serait actuellement coincé dans un bouchon sur une départementale à cause d'un accident. Je me suis réveillé avant le réveil donc je n'ai pas écouté la radio, sinon j'en aurais sûrement entendu parler. Tu étudies quoi, ici ?

Il montra son livre comme une réponse évidente à la propre question qu'il se posait.

Je suis en littérature. Difficile de passer inaperçu dans ses conditions

Il sourit à nouveau en attendant la réponse de la jeune demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Feuille de personnage
— Relationship :

MessageSujet: Re: Une rencontre à ne pas manquer (Sean)   Mer 27 Avr - 15:39

Je regardais alors le jeune homme qui semblait aussi charmant de près que de loin. C'est la première fois que je le regardais dans les yeux ce qui me faisait sourire. Il était encore plus beau et ses yeux étaient subblimes. Il fallait que je me calme un minimum surtout qu'il allait très vite le remarquer. J'avais ramassé ses affaires avec le plus grand plaisir je savais que je n'aurais pas dû mais bon je n'avais pas vraiment grand chose à faire. Il se tourna ensuite vers moi après mes paroles avec un sourire sur ses lèvres ce qui me mit un peu mal à l'aise c'est que malgré tout j'étais timide. Son compliment ainsi que sa remarque me fit sourire puis rire il avait donc réussit à briser la glace au plus grand de nos plaisirs.

"De rien puis tu aurais fait la même chose. Sinon ce n'est pas pourri comme phrase au contraire c'est un très beau compliment personne ne m'avait trouvé plus intéressant que lui. Mais on peut aussi se couronner roi des phrases pourries et reine des casse pieds."
Je continuais à sourire en jouant avec mes boucles le regard vers lui jusqu'à ce qu'il réponde à ma question. Je regardais alors les trois filles qui me semblaient loin d'être adorables surtout les connaissant trois pestes doublées de comères croyant qu'elles connaissent tout sur la mode. Je regardais à nouveau le jeune homme me posant une autre question et montrant son livre avant de répondre à sa propre question. Je me mis alors à rire à croire qu'il avait le don pour mettre les personnes autour de lui à l'aise. Je lui tendis alors mon croquis vers lui avant de me mettre à lui répondre.

"Et bien tu es doué pour me mettre à l'aise. En tout cas je crois que c'est contagieux le coût de se lever avant le réveil puisqu'il m'est arrivé la même chose. Mais je ne compte pas attendre que le professeur arrive surtout que je sens qu'il ne viendra pas avant la fin de l'heure. Pour répondre à ta question je suis étudiante en stylisme. Sinon tu es originaire de Los Angeles toi aussi?"

Et oui en plus d'être sa majesté la reine des casses pieds j'étais la reine des questions stupide. Mais bon j'avais besoin de tout savoir et je suis la fille la plus curieuse que je connaisse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre à ne pas manquer (Sean)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre à ne pas manquer (Sean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— FIGHT, BITCHES! :: The School... :: 
Les salles de cours.
-